Abonnez-vous à notre Newsletter
 
Conformément à la réglementation européenne RGPD, les informations recueillies dans ce formulaire sont enregistrées par EVE Audio dans un fichier centralisé protégé afin de vous envoyer notre Newsletter. Elles seront conservées jusqu'à ce que vous annuliez votre abonnement à notre Newsletter. Vous pouvez exercer votre droit d'accès à vos données personnelles .
SC207+SC307
A-Town Recordings
SC207
BahçeKat Studio
SC208
Bob Spencer
SC307
Callum MacColl
SC207
Cam Bluff
SC407
Chevy One
SC203
Chrysanthemum Bridge
SC208
Code Elektro
SC307
Crada
SC307
Craig Carter
SC208
Creative Audio Works
SC407
Cutfather
SC407+TS112
Dallas Studios
SC205
Dazastah
SC307
Dirtcaps
SC3012
DJ Aligator
SC407
DJ Daniele Danieli
SC207+SC307+TS110
DJ eM
SC407
DJ Fopp
SC208
DJ QuestionMark
SC207
Eldar Djangirov
SC305
Fullframe Studio
SC407
Funky Viva Productions
SC407
Goodluck
SC204+SC307
Gordon Williams
SC305
Gwenael Damman
SC205+SC207+TS112
Hauptwerk Systems UK
SC207+SC408
High Tide Studios
SC207
Hromadske.TV
SC207
Hull College Group
SC305+TS108
Hyoung Woo Roh
SC207
Jangwon Kim
SC307+SC407+TS112
JLMx Studio
SC407+TS112
Johnny Yim
SC207+SC305+TS110
Joy Art Studio
SC205+SC207+SC208
Kingston College
SC307+SC407+TS112
Knack Studios
SC203+SC407+SC408
Kung Fu Studios
SC307+TS112
La Baia dei Porci
SC208
La Distilleria
SC307
Les Liens du Son
SC307
Łukasz & Adam Sztaba
SC408+TS112
Mischke
SC307
Mr.Black
SC407
Nobel Street Studios
SC207+TS108
NoizeBusters Studio
SC207+SC408
Onkio Haus
SC407
Piotr Semczuk
Pologne
SC205+SC305
Prasanna Hanuwate
SC307
Pughouse Studios
SC407
Randy Copus
SC205+SC307
Record Factory
SC407
Red Loft Studio
SC307
Robby De Sa
SC207+SC208+TS108
Roumanie
SC407
Route94
SC207
Sear Sound Studio
SC307
Sear Sound Studio
SC208+TS112
Sepura
SC305
Shadab Rayeen
SC407
Shake Down Studio
SC305
Shigeo Aoki
SC203
Super Changddai
SC207
Thundabird Studios
SC307
Tom Olbrich
SC407
Université de Northampton
SC305+TS108
Village Recording Studio
SC407
WireWorld Studio
SC3010
Woodbine Street
SC307
WSL Studio
SC3010+TS110
W & W

FranceLes Liens du Son

F.M. Boutault – Ingénieur du son, producteur, musicien

SC307

François-Maxime Boutault est un ingénieur du son, producteur et musicien français. Son studio parisien Les Liens du Son était parmi les tout premiers studios français équipés d'une paire de moniteurs EVE Audio. François-Maxime Boutault a choisi les EVE Audio SC307 et explique pourquoi :

« La première chose qui frappe avec les SC307, c'est le bas du spectre. Il y a beaucoup de précision et de détail dans le grave. Avec les autres moniteurs, on a généralement une image assez correcte, mais là, on obtient quelque chose de très précis. La réponse basse fréquence est bonne, aussi bien pour les sons rapides et courts que pour les sons lents et longs. On perçoit une énergie sonore qu'on localise très précisément dans le temps.
Par exemple, avec un coup de grosse caisse, on entend immédiatement quelle fréquence sonne le plus longtemps. On sait quand une fréquence de résonance traîne trop en longueur, ce qui est un avantage des SC307. »

« Contrairement à certaines enceintes qui tendent à être trop généreuses et trop rondes dans le bas du spectre, les SC307 sont très précis mais pas durs du tout. Le premier point fort du SC307, c'est un grave très bien défini, alors qu'il est généralement difficile à appréhender et à analyser avec la plupart des systèmes. Souvent, la première réaction des clients qui pénètrent dans ma cabine d'écoute est de chercher où se cache le subwoofer. Le SC307 réussit a reproduire le bas du spectre de façon réaliste, ni emphatique ni rachitique, ce qui permet de travailler sérieusement. »

« Pour élargir le propos, je dirais que la précision de l'attaque des sons graves s'inscrit dans une réponse transitoire globale qui me plaît beaucoup. La reproduction des transitoires est très précise, avec des temps d'attaque et de relâchement bien maîtrisés quelles que soient les fréquences.
La réponse est homogène, aucune bande de fréquences ne domine les autres et ne vient fausser la perception. Ça me plaît beaucoup. Quand je fais du mix, je recherche de la précision. Je ne veux pas d'enceintes qui flattent l'oreille. J'ai besoin d'enceintes qui me permettent de faire des choix en toute confiance et auxquelles je puisse me fier. »

« Pendant les premières semaines d'utilisation, j'ai dû habituer mon oreille à ces nouvelles enceintes ; je faisais souvent des comparaisons avec ce que j'entendais dans ma voiture, chez moi ou ailleurs. Je me disais : « Tiens, j'ai fait ça... ? » Je retournais au studio, j'écoutais et je me disais : « Ah ouais, c'est vrai, j'ai vraiment fait ça ! » C'est parce qu'après de longues heures de travail, l'écoute et la perception changent. Pourtant, d'un point de vue objectif, ce que j'entendais dans ma voiture ou ailleurs, c'était vraiment ce que j'avais entendu au studio dans les SC307 sans que j'en aie vraiment conscience. C'est la « translation », c'est-à-dire la compatibilité avec les différents systèmes d'écoute. C'est hyper important !
À mon avis, les SC307 ont un degré de translation très élevé. Ce sont vraiment des enceintes de confiance : elles sont fiables dans le sens où tu n'as pas de mauvaise surprise. Et si tu as de bonnes surprises, c'est que tu ne t'es pas planté. La réponse dynamique est homogène sur tout le spectre, donc on n'a pas de mauvaise surprise quand on écoute sur un autre système, y compris un système grand public. J'utilise les SC307 pour mixer, composer, faire de la production, etc. En mix, je suis très content de ce qu'ils me donnent parce que je peux avoir confiance en eux. »

« Par rapport à mes moniteurs précédents, qui utilisaient également un tweeter à ruban, et aussi par rapport aux enceintes dotées d'un tweeter à dôme en métal, je trouve qu'il n'y a pas d'agressivité dans le médium. Je trouve la réponse bien adaptée à notre oreille sur l'ensemble du spectre. Le dernier point qui fait la différence, c'est l'image stéréo qui est naturelle, Elle n'est ni exagérément large, ni trop serrée. Avec ces enceintes, tu peux écouter à différents endroits sans être perdu. Quand tu sors du champ, il reste quelque chose. Tu peux te déplacer. Ça me permet de voir tout de suite si le mix fonctionne ou pas, où il y en a trop, où il en manque. »

« Les EVE Audio sont aussi suffisamment puissantes, ce qui permet d'avoir toujours assez de dynamique. Et je ne pense pas ici qu'à mes SC307. C'est pareil avec les SC204 et SC205 qui permettent de travailler où on veut et comme on veut sans avoir de mauvaise surprise. Parce que malgré leur taille très compacte, ces enceintes fournissent quand même une information assez juste. »

« Il ne faut jamais placer ses enceintes dans un coin de la pièce ou contre un mur parce que ça engendre automatiquement une forte augmentation du grave, et cela quelle que soit la position de l'évent (frontal ou arrière). Une chose est sûre : les canaux bass-reflex de mes EVE Audio ne génèrent aucun bruit d'air. »

« Concrètement, j'ai beaucoup utilisé mes SC307 pour mixer des productions de Universal Music Publishing France. J'ai mixé quasiment tous les titres des albums Girls And Pop et Punk Rock, et j'ai fait trois titres pour l'album Dramedy avec mes SC307. J'ai coréalisé l'album Monster Rock dont j'ai écrit trois morceaux et mixé tous les tires. J'ai aussi participé à l'album Monster Metal 2.
J'ai utilisé les SC307 pour le dernier album de Corson sorti chez Mercury France en septembre 2013. J'ai fait la réalisation, certaines prises et toute la post-production avec ces enceintes. L'album a été mixé par John Paterno à Los Angeles et c'est Brad Blackwood qui a masterisé aux Euphonic Masters Studios de Memphis. Avec les SC307, j'ai aussi fait l'enregistrement et le mixage d'un groupe de garage rock appelé Tarah Who et j'ai mixé l'album de Dear Eyes sorti chez Believe. J'ai fait des prises de voix et des programmations pour un jeune groupe de Nîmes qui s'appelle Lanes. Ensuite, j'ai attaqué l'enregistrement et le mix d'un groupe de métal qui s'appelle Ommatidia. Pour certains projets, j'ai utilisé mes EVE Audio SC307s et les SC207 installés dans le studio A des Twin Studios. »



S'abonner à la Newsletter :


Ne plus afficher !